21/10/2009

If love isnt forever, and it's not the weather, hand me my leather...

hello les plus belles!

Oui, je vais très bien, merci.
Je sais, j'ai pas la tête la plus joyeuse du monde mais je vous assure que ce n'est qu'une image! A l'intérieur je me marre!

Je vous avais dit que j'avais des choses à vous montrer. En fait rien de neuf... mais comme je ne suis pas une motivée des photos, j'ai porté ces vêtements pendant des mois avant de poster quoi que ce soit.

La bonne affaire du lot c'est évidemment cette jupe en cuir achetée sur une brocante en août 2008. Oui, oui, ça fait plus d'un an, je sais. Je suis impardonnable de n'en parler que maintenant... on est une fille disciplinée ou on ne l'est pas...

DSC_0413_DxO_raw2

Blazer: H&M
Chemise: Zara
Jupe en cuir: vintage
Chaussettes: La Redoute
Boots: Maison Martin Margiela

Pour l'annedote, la tenue a l'air bien clean comme ça... mais j'ai fini couchée sur une piste de bowling à la Video Gag.

Deux fois.

Ou trois, je ne sais plus...

N'allez jamais au bowling avec des petits enfants...ils prennent ça pour des pistes de ski et c'est vous qui avez l'air bien con quand vous vous étalez pour aller les rechercher.

Vous pouvez vous moquer. On est là pour ça aussi... Pour tout vous dire, j'entends même le vieux rire d'Alexandre Debanne et son ami Bernard...

Enfin, au moins le cuir de ma jupe est bien nourri maintenant...

Je vous embrasseeeeeee!!



10:42 Écrit par Emiiiiiii | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

04/05/2009

Version 2.0

Ahlala j'vous jure...
Non seulement je viens de passer un weekend de merde, malade, au lit, annulant honteusement en dernière minute tout ce qui était prévu... mais voilà en plus que je tape tout un billet que j'efface au lieu de poster.
Ca m'apprendre à faire ça comme une sauvage et à ne rien faire sur word.

Donc, comme on a déjà effacé tout...il ne reste plus qu'à recommencer.

On va débuter par un 'Bonjouuur', ça me mettra de meilleure humeur.

Bonjouuuur

Ah oui, de fait, ça va nettement mieux!^^

Bon, je ne vous cache pas que vu ma forme ces derniers jours, je n'ai fait aucune photo. Je pense que c'est mieux pour vous aussi! Alors je vais en profiter aujourd'hui pour vous parler de quelque chose qui me tient vraiment à coeur (bah oui, puisque vous êtes là, on va en profiter) à savoir, la politique belge.

Quoi, moi? Pas crédible une seconde?

Ok, j'avoue, je n'y connais rien... donc je vais meubler mon manque de culture politique par quelques photos qui datent d'il y a une semaine ou deux. Je pense que vous ne perdrez pas au change.

DSC_0132_DxO_raw

L'occasion de vous présenter une de mes associations préférées ces derniers temps.
Cette marinière H&M que je ne présente plus. Parfaite, douce, légère, elle a la priorité pour le passage à la machine et je lui laisse à peine le temps de sécher qu'elle est déjà à moitié enfilée. Oui, je la porte tout le temps.
Et son partner in crime: un petit perf' sans manches acheté il y a deux ans, que je ne porte pas aussi régulièrement pour cause de nettoyage à sec mais que j'aime tout autant!
Et puis les fleurs, ma campagne, comme d'hab^^

DSC_0133_DxO_raw

DSC_0146_DxO_raw

DSC_0143_DxO_raw

Marinière: H&M
Perf' sans manches: Hugo by Hugo Boss
Slim: Mango
Boots: Maison Martin Margiela

Sur ce, je vous laisse car j'ai du retard dans ma lecture de blogs!
Et je vous annonce que je vais très bientôt avoir besoin de vous toutes, sans exceptions! Je vous en dis plus très vite!

DSC_0228_DxO_raw

Bon mois de mai!



12:24 Écrit par Emiiiiiii | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

21/04/2009

You keep saying you've got something for me...

Bon, la nouvelle star c'est vraiment naze cette année (Juuuules, t'es oùùùù???!) alors comme les enfants dorment et que je suis seule, j'en profite pour venir un peu discuter avec moi-même, avec vous aussi...voilà.

Sujet du jour: Les trucs cheros.

Il faut savoir que quand on met le prix pour une belle pièce, on a plusieurs possibilités. Deux, en fait.

Soit on vise l'originalité, la pole-position niveau tendance, le truc qui nous démarquera pour cette saison et peut-être la prochaine par sa forme, sa matière, son audace. Parce que le modèle n'a pas encore eu le temps d'être copié chez Zara, parce que la seule façon de l'avoir c'est de payer plein pot.

Soit on décide simplement d'acheter un basique, quelque chose qu'on va pouvoir porter pendant plusieurs saisons sans se demander si c'est toujours au top.

A celles qui sont mariées à un joueur de foot (professionnel hein, pas le Juninho des campagnes), je conseillerais la première idée: Se la jouer early adopter, se jeter sur les modèles les plus sauvages directement à la sortie en boutiques, voir carrément à la sortie des podiums si elles sont copines avec Karl et cie (ça marche bien pour Kate). Le fric n'étant pas un problème, c'est sans le moindre regret qu'elles pourront abandonner leur trouvaille dans les 6 mois, sans pour autant regretter leur achat.

Aux femmes du peuple, par contre, vous, moi, pour qui le blé n'est pas complètement fauché mais ne déborde pas non plus des poches, le choix se doit d'être plus réfléchi. Les pièces les plus originales risquant d'être vite reléguées au placard, je suis d'avis d'abandonner l'idée des it-trucs éphémères et de se souvenir qu'une veste Balmain strassées, pourtant splendide mais aux épaules un peu trop larges pour passer le cap de la prochaine décennie ne serait peut-être pas le meilleur des investissements.

Dommage, oui.
Nous avons le droit d'être déraisonnables, mais pas folles pour autant.

C'est en suivant cette logique que j'ai choisi mon dernier cadeau.
Oui, parce que, pour une fois, ce que j'ai reçu samedi, ce n'est pas vraiment une surprise. J'ai pris la peine de l'essayage, et j'ai fait partie du jury.
Vous allez me dire que si c'est un cadeau, ma théorie tombe à l'eau...mais pas vraiment... quand on a une famille, des enfants et un avenir ensemble, c'est un peu 'my money is your money'. Enfin, nous c'est comme ça qu'on voit les choses, on épargne ensemble, on dépense ensemble.

Mais tout ça n'a absolument aucune valeur bloguesque... Le truc de jour en principe ça devait être des photos de ce fameux paquet. Ou plutôt de ce qu'il y avait dedans.
Parce que le contenant, c'est bien... Mais le contenu c'est mieux.

DSC_0130_DxO_raw

Boots - Maison Martin Margiela 22

Oui, oui, vous voyez bien: je suis en pleine lévitation!

Les parfaites boots noires je les cherchais depuis longtemps. D'ailleurs mes dernières (loin d'être parfaites)datent d'il y a trois ans... moi non plus je n'y crois pas!
Ce que je voulais: Un talon de moins de 10 cm et plus de 1cm de large, si possible carré, stable, pas recouvert de cuir sinon c'est râpage assuré en deux semaines. Un beau cuir, moins fragile que le daim que je n'ose pas sortir au moindre nuage. Un modèle pouvant se porter avec un pantalon ou une jupe, sans clous, sans franges, sans rien de superflu, pas que j'aime pas ça mais juste que j'avais pas envie de détails: juste la base. Une très belle base.

Et voilà...

DSC_0048_DxO_raw

DSC_0063_DxO_raw

DSC_0069_DxO_raw

Vous excuserez le morceau de peau entre la blouse et le jeans mais j'avais la tête ailleurs.^^

DSC_0095_DxO_raw

Ciao les belles.
Mes boots et moi on vous dit à bientôt parce que vous risquez bien de les revoir assez souvent!

Bisettes les poulettes!



22:33 Écrit par Emiiiiiii | Lien permanent | Commentaires (28) |  Facebook |

20/04/2009

Les hommes viennent de Mars et les femmes viennent de chez Margiela.

On en a toutes un à la maison.
Enfin, non, pas toutes. Certaines sont plus chanceuses que d'autres.... reste à savoir lesquelles.

On a l'habitude de se plaindre d'eux.
Parce qu'ils laissent la bouteille de lait ouverte à côté du frigo, les chaussettes sous le lit, les assiettes sur la table....
Parce qu'ils ne comprennent pas toujours notre façon de parler, nos sous-entendus...
Parce que, pour eux, j'arrive' ou 'je vais le faire' ça peut vouloir dire 'dans une heure' ou 'dans trois ans'...

Parce qu'on doit toujours tout leur rappeler aussi.
'N'oublie pas, c'est l'anniversaire de ta mère dimanche!'
'T'as payé l'électricité?'
'Ca fait trois mois que tu as perdu ta carte d'identité... tu devrais peut-être penser à...'
'T'as fermé le garage?'
'T'as fait sortir le chat?'
'Ta mère a encore appelé, resonne lui!'
'Pense à prendre les poubelles en sortant! Ca fait deux semaines qu'elles sont là...'
'T'as tes lunettes de soleil?'
'T'as mis un slip?' (oué, non, peut-être pas...)

On a souvent l'impression qu'ils font exprès d'oublier tout parce qu'ils savent qu'on passe toujours derrière eux... pour fermer la porte, faire sortir le chat, acheter un cadeau pour leur mère... Et que finalement c'est plus confortable ainsi.

Mais en fait non.

En fait ils oublient vraiment.
C'est pas du cinéma, de la paresse, tout ça.
C'est juste des connexions à l'intérieur du cerveau qui ne se font pas comme chez nous.

Ils oublient vraiment.

L'exemple de cette semaine est tellement énorme qu'il a changé ma vision des hommes.

Prenons un jeune mec, la trentaine ou presque, fan de rock, de punk et de pogo. Chaque année, à la mi avril, il se rend au même festival rempli d'hommes à crêtes, une journée à passer de scènes en chapiteaux, il part en stage diving, danse en sautant sur tout ce qu'il passe, se fait casser le nez accessoirement.
Ca parait barbare comme ça, mais notre jeune mec ne raterait ça pour rien au monde. Il se réjouit d'ailleurs des semaines à l'avance, écoute les albums des groupes qu'il va voir... Se laisse pousser les cheveux pour mieux raser les côtés le jour même et avoir la plus belle crête du monde.

Et puis arrive le jour du festival.

Et une énorme frustration.

Il a oublié d'acheter son ticket. Ok, c'est ma faute, j'aurais du lui demander s'il y avait pensé... Mais sérieusement, dans ma tête c'était impensable qu'il puisse oublier. C'est comme si j'oubliais un concert de Ash ou de Garbage...

Notre toujours jeune mais nettement moins joyeux garçon a donc raté son festival de punk.
Et il s'est levé samedi matin assez frustré. Avec comme un besoin d'occuper sa journée, pour ne pas y penser. Pour panser.

Alors il est allé se promener en ville, manger un sandwich sur un banc, acheter des guides pour les vacances et quelques petites choses.

Et d'autres pas si petites que ça...
Mais ça, c'est une autre histoire...

DSC_0177_DxO_raw_copy

Précisons bien que je ne me sers pas de ce billet pour dresser les faiblesses de mon homme. C'était juste histoire de causer... D'ailleurs, pour preuve du caractère non biographique du truc: on n'a pas de chat et il ne boit pas de lait^^

Fin de la semaine du link en beauté...



11:14 Écrit par Emiiiiiii | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |