12/05/2010

Shoesotherapie...remember...

Hello les filles (et les hommes aussi car il parait qu'il y a des fétichistes qui trainent ici)!

Aujourd'hui, si vous le voulez bien, on va un peu remonter le temps... Après tout, c'est ce qu'on fait dans toute thérapie, non?

Petite, je ne pense pas avoir été fascinée par les talons. Les scènes de film ou la petite fille enfile les escarpins de sa mère ne font pas partie de mes souvenirs d'enfance. C'est arrivé pourtant, je les ai essayées ces 'chaussures de madames' mais un peu comme mon fils fait aujourd'hui avec les miennes. Plus par jeu, pour le plaisir du déguisement, que par admiration.

Capture

Wasn't me



Pourtant, très vite j'ai désiré avoir une paire de chaussures de femme.
Dans les rayons enfants, le choix était limité. Certainement plus encore il y 20 ans qu'aujourd'hui... Une petite fleur découpée dans le cuir, quelques lacets colorés.. rien de très excitant.
A côté de cela, les rayons des chaussures de femmes semblaient interminables...

Par chance, j'ai grandi assez vite.

Mes pieds aussi.

L'année de mes 11 ans, au mois d'août, j'ai pu choisir la paire que je voulais pour la rentrée des classes.
La première partie du catalogue La Redoute y est passée. J'ai feuilleté pendant toute une soirée à la recherche de celles qui seraient miennes.
Je regardais sur le papier ces femmes de quinze ans de plus que moi et je me sentais un peu leur égale... au moins sur un point. Une nouvelle dimension s'ouvrait à moi.

Je ne me souviens pas des limites imposées par ma mère. Seul me reste ce sentiment de liberté.

J'ai choisi des bottines en daim. Un ton entre le violet foncé et le bordeaux. Montante jusqu'au dessus de la cheville, assez fines, et lacée jusqu'en haut. Un talon juste un peu plus haut que les traditionnels 10mm.

Le jour où j'ai reçu la boite, je les ai immédiatement enfilées. Assise comme une enfant que j'étais, sur la table de la cuisine. Un peu perdue par ces crochets à la place des œillets pour enfiler les lacets, mon père a du m'aider pour les attacher.

Avec le recul, je me rend compte que c'est cette année là que j'ai compris à quel point une paire de chaussures peut influencer la façon dont on se sent, la confiance en soi, la manière dont on se positionne vis à vis des autres.
Je ne peux pas dire que je suis devenue femme à 11 ans. Mais grâce à cette paire de bottines, je me suis sentie grande, jolie. J'étais fière de mettre un pied devant l'autre pour aller à l'école.


C'est bizarre comme pour moi le choix de mes chaussures influence la façon dont je me comporte... comme si c'était ça qui m'ancrait dans une réalité. Comme si, en choisissant une paire le matin, je choisissais un état d'esprit.

Le contact avec le sol... le point de connexion.





Pour continuer sur notre thème du jeudi, vous pouvez allez faire un tour chez...

Laure pour une paire complètement dingue.
Balibulle pour une paire plutôt intrigante.
Gawance Dowé pour une paire trop snob.
Frieda pour une paire estivale.



Je vous souhaite un bon long weekend et vous dis à lundi après quelques jours de jardinage, de brocantes, de resto...certainement pas de bronzette mais je ne vais pas en remettre une couche avec la météo!

Bise les shoesofolles!



photo: lolarosephotos






23:38 Écrit par Emiiiiiii | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

29/04/2010

Shoesotherapie



Vous allez me prendre pour emmerdeuse.

Hier je râlais parce que j'allais devoir porter des shorts. Et aujourd'hui je vais râler parce que je vais devoir porter des sandales...

Je vous promets que je ne vais pas être trop pénible. Je vais juste vous exposer mon problème:

Je trouve que c'est beaucoup plus facile de trouver chaussure à son pied en hiver.
D'ailleurs, sur mon étagère, c'est ce que j'ai le plus. Des bottes, des bottines, du cuir noir, le tout fermé, souvent au dessus de la cheville...

Et voilà, maintenant qu'on peut (presque) se chausser plus léger, j'ai pas trop envie d'acheter des sandales.

Déjà, je trouve ça beaucoup moins rock que des boots.
Les sandales ça fait tout de suite féminin, classe, mignon, tout ça. Et moi j'aime pas trop être girly.

Si je voulais zapper le côté trop fille, je pourrais opter pour le modèle spécial touriste hollandais... mais je n'ai pas envie d'être reniée par mes enfants.

Alors en ce moment je me questionne... je me demande ce que je vais adopter comme paire pour cet été.

Il y a bien mes baskets en toile...

51231244


Mais, même s'ils sont rayés et ultra confortables, j'ai quand même envie de quelque chose d'un peu moins pantoufle...


Et comme mon homme déteste les derbies, les ballerines et la plupart des chaussures plates, je me trouve dans une situation assez délicate... (oui, je suis une soumise)

Je pense que vais finir à pieds nus tout l'été...

Ou user mes Ann jusqu'à la corde...



50052387


Ce qui est pas mal, c'est que je dépense beaucoup moins en été qu'en hiver...

C'est votre cas aussi?



00:01 Écrit par Emiiiiiii | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

22/04/2010

Shoesotherapie...

Ebay c'est mal.

De nombreuses fois, quand ma carrière d'acheteuse ebayienne n'en était encore qu'à ses balbutiements, j'ai été roulée dans la farine. Non, en fait je me suis roulée dans la farine toute seule... gaiement, comme les enfants se roulent dans l'herbe.


J'ai oublié quelques fois qu'une marque ne voulait pas tout dire. Que ce n'est pas forcément une bonne affaire parce que c'est signé Marc Jacobs. Et que Marco il fait parfois aussi des trucs moches...enfin, pas à mon goût. J'ai acheté des trucs uniquement parce que c'était 'de marque' et 'pas cher'. L'illusion de la parfaite bonne affaire **Wow, je viens d'acheter des bottes Dries à 35€** qui  finalement se révèle être une parfaite réussite en matière de remplissage de placards mais c'est tout...

J'ai acheté des contrefaçons comme une bleuette qui ne connait rien à la vie. Remettez moi un peu de farine dans ma bière s'il vous plait, sinon ça passe pas bien pour l'à-fond...


J'ai acheté des choses dont je n'avais nullement besoin...

J'ai acheté des choses qui n'étaient pas à ma taille...

J'ai été prise par la frénésie de l'enchère farineuse, ayant parfois beaucoup de chance que d'autre soient plus dingues (ou plus riches) que moi et me sauvent de la ruine.


Bref, comme toute les débutantes, j'ai fait des erreurs. Mais j'avoue que ça commence à aller mieux...

DSC_6932_DxO_raw

 

DSC_6934_DxO_raw

 

DSC_6936_DxO_raw

A défaut de Parfaite Petite Robe Noire, je me replie sur les chaussures. Et je pense qu'on n'est pas loin des Parfaite Petites Sandales Noires... enfin, 'petites', tout est relatif...

'Un investissement' comme on dit quand on essaie de se trouver des excuses...

Cadeau de moi à moi pour mon anniversaire le mois dernier, ces sandales n'ont été portées que pour quelques shooting et sont impeccables... pour une somme à deux chiffres, je suis drôlement fière de moi!

100084656

Sandales Ann Demeulemeester
Défilé Spring 2003

Et du côté de la blogo, qu'est ce qu'on trouve cette semaine?

Ilona a trouvé son juste milieu entre sabots et sandales.
    Cily m'a donné envie d'une paire de See by Chloé que je suis sûre que mon homme détesterait
    Coline a dévoilé le secret de ses inspirations.
Et c'est chez Next Trend qu'on trouve l'affaire du siècle avec des boots I. Marant pour le prix d'un magazine.


 

Et vous, vous ne vous sentez pas un peu entre deux eaux?

Trop tôt pour les vraies sandales, trop tard pour les bottines...

Moi c'est un peu mon cas. Le vieux proverbe me poursuit et je n'ose pas me promener le pied léger... et pourtant je ne trouve plus mon bonheur à enfiler mes bottes.

Je pense qu'il est temps qu'on passe la barre des 20°c pour aller dévaliser les rayons de sandalettes et autres choses à brides...

En attendant, je file au lit, je vous embrasse, et c'est déjà pas si mal :)



00:32 Écrit par Emiiiiiii | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

01/04/2010

Shoesotherapie

Je suis RÉELLEMENT malade.

Vous avez vu le film Les Rois Mages? Oui, avec les inconnus, c'est ça... Dans ce film, complètement paumés face à l'argent, les potes de Jésus comptent en menus Mc Do.

Et bien moi c'est pareil... sauf que vous remplacez les frites et hamburgers par des bottines et des bottes.

Et oui les filles. C'est officiel. Je compte en chaussures.

Au rayon kids de l'Inno. Une veste à 69,90€ à la main pour mon fiston.
Non mais est-qu'il en a vraiment besoin?? Non parce que, ça fait quand même la moitié d'une paire de bottes chez Zara...

A la caisse du supermarché, juste avant de faire mon code.
Putain, 187€ de nourriture. Et dans une semaine il ne reste plus rien de tout ça... Quand je pense à la paire de chaussure que je pourrais m'offrir pour 187€... au moins celle là elle serait toujours là l'hiver prochain!

Dans la file, au ciné.
Bon, les gars, finalement je vais pas venir... L'entrée, le coca, le pop-corn + le prix des toilettes, ça doit me faire deux jolies paire de tennis chez H&M. ja vais plutôt aller voir ça, j'vous retrouve ici dans deux heures.

A une terrasse.
Quoi?? 14 euros le cocktail? Non mais c'est du vrai cuir au moins? Made in Italy??!

A la pharmacie.
Euh, vous plaisantez? C'est fini les remboursements ou c'est juste que mon médecin a décidé de me prescrire les seuls médocs qu'on doit payer prix plein?? Bon, gardez tout, j'vais soigner mes fils avec du thym et du miel...non parce que, vous comprenez, avec 98€ j'ai des bottines en cuir chez Zara quand même, hein.

Chez ma mère.
Moi: Quoi? Tu vas ENCORE repeindre ton salon? Non mais ça va te coûter un pont! T'imagines la paire que tu pourrais avoir avec cet argent??
Ma mère: La paire?
Mon frère: Salut! Vous parlez chirurgie esthétique?
Moi: Mais sérieusement, t'en a pour combien en peinture?
Ma mère: Oh, je ne sais pas exactement mais j'aimerais aussi acheter un nouveau canapé et un meuble télé.
Moi: Aaah, mais t'es complètement folle. Laisse tout comme ça dans ton salon et utilise le fric pour une paire de bottes Margiela du feu de Dieu.
Ma mère et mon frère: Une paire de quoi?
Mon frère: Margiequoi??
Moi:  Aaah, vous êtes nuls, non mais revoyez vos priorités, quoi, merde. Du gâchis...

shoes

Encore une photo que j'sais plus a qui c'est... si c'est à vous, just tell me, suis pas une voleuse...

Enfin, ce qui me rassure c'est que je suis sûre que vous êtes un peu comme ça aussi...

En tout cas, elles oui...

Punky et ses Atacoma
Jane et ses bottes Margiela
Mimnor et ses ballerines scintillantes.
Aurélie et ses nouvelles copines Zara.
Garance et ses désirées chaussures léopard Alexander Wang.
Coline et ses sabots trop grands trop pas confortables.

Quant à moi, j'ai mis deux trois paires sur ebay...

Et c'est avec plaisir que je vous retrouve demain avec quelques photos de looks avec mon tout dernier craquage shoesesque hors de prix. J'ai vraiment honte parce que j'avais dit que j'allais tenir bon jusqu' au 21 et j'en suis très loin... Mais bon, y a des occasions qui ne peuvent pas se manquer...

Bise les poissons!



00:01 Écrit par Emiiiiiii | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

24/03/2010

TS le vendredi c'est un peu jeudi aussi°°° SHOESOTHERAPIE°°°

Salut les filles!

On est là pourquoi encore?

Ah oui, exceptionnellement, cette semaine, notre thérapie de dingues de shoes se fait le vendredi... C'est de ma faute, avec le soleil qu'on a eu cette semaine j'ai abusé des promenades et du glandage dehors et j'ai oublié mes obligations bloguesques... Mauvaise blogueuse pas du tout assidue que je suis... Vous avez le droit de me lancer vos chaussures, seulement, c'est pas certain que je vous les rendrai^^

Bon, voilà, trêve de bavardage inutile, je dois vous présenter les dernières venues.

Ah oui, je sais, j'avais dit que j'achetais plus rien... mais j'avais besoin de quelque chose pour affronter les beaux jours.

Pour certaines c'est les espadrilles, pour d'autres c'est les tongs ou les bensimon, et pour moi, la seule chose que j'ai envie de porter quand le printemps arrive c'est ça.

DSC_0094_DxO_raw

Wow, sexy power, je sais, je sais...

Mais sincèrement, vous vous promenez tous les jours en Proenza Schouler, vous? Non, on n'a pas les moyens, je sais... mais même...

H&M, le prix de 2  paquets de clopes...et comme je ne fume plus (applause please) pour le moment (huez-moi) ... je pense que je peux. L'année dernière j'avais opté pour deux paires toutes blanches mais je devais les passer en machine tous les trois jours parce qu'elles viraient très vite au vert ou au brun. Cette fois-ci j'ai craqué pour les rayures. The big surprise.

Vous aussi vous avez des chaussures fétiches niveau confort pour les beaux jours?

Sinon, les news blogoshoesesques?

Coline a une nouvelle paire tous les jours.
Frieda a craqué pour le raphia.
Punky assume sa mauvaise foi.
Julie a déniché une jolie paire sur ebay.
Walinette est  monomaniaque.
Cyrielle ajoute une paire de compensées à son shoesing.

La blogosphère est bien loin de la guérison...

 

Sur ce, je vous embrasse. Et ne croyez pas que régime shopping veut dire que je ne vous montrerai pas de nouvelles paires d'ici le 21 avril... j'attends encore des colis commandés y a un bail. Vive la poste!



23:17 Écrit par Emiiiiiii | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |